Cet article n'est plus disponible

Les devoirs de l’opérateur & du détenteur d’équipements - Dioxyde de Carbone, C02 ou R-744

  • Actualités
  • Les devoirs de l’opérateur & du détenteur d’équipements - Dioxyde de Carbone, C02 ou R-744
  • Partager sur :

Les devoirs de l’opérateur & du détenteur d’équipements - Dioxyde de Carbone, C02 ou R-744

L'AFCE met à votre disposition le 4ème leaflet sur la réglementation des fluides frigorigènes sur le thème du dioxyde de carbone, CO2 ou R-744

Descriptif du R-744

Le CO2 est un gaz incolore et inodore, plus lourd que l’air. Il est soluble dans l’eau et très stable. Il est présent naturellement dans l’air à raison de 0,03 à 0,06% , et non inflammable (A1).

Historique :
En 1850, un brevet Anglais évoque l’utilisation du CO2 pour la production frigorifique. En 1860, construction du premier système utilisant du CO2, et en 1867 dépôt d’un brevet pour une machine à produire de la glace hydrique par Löwe. Pic d’utilisation entre 1920 et 1930. Dernières installations en bateaux de pêche en 1960, où il était jugé moins dangereux que l’ammoniac.

L’arrivée des CFC vers 1950 avec des pressions maximales de 10 bar (R-12) et des compresseurs semi hermétiques ou hermétiques a sonné le glas du CO2. Renouveau à partir de 1995 en Scandinavie en frigoporteur, puis frigorigène

Mis en ligne le 23 novembre 2020